AHMED-ESPRIT-SAINT

 

ARABES ET CHRETIENTE 

 

VESTIGES CHRETIENS EN ARABIE 

 

J'ajoute une quatrième remarque. Qui étaient présents à JERUSALEM le jour de la venue du Saint-Esprit ? 

Les actes des apôtres nous rapportent le nom des gens présents selon leurs pays 

 

LA PENTECÔTE - Actes des Apôtres ā ch. 2, 1-14 

 

Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit 

comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis Des langues, semblables à 

des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent 

tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait  de 

s'exprimer. 

 

Or, il y avait  en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au 

bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa 

propre langue. Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces 

gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à 

chacun, dans notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, 

la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et 

ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans 

nos langues des merveilles de Dieu? Ils étaient tous dans l'étonnement, et, ne sachant que penser, ils  se 

disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin 

doux. 

 

Saint Paul rapporte dans son épître aux Galates qu'il demeura en Arabie. Galates 1, 11-20 

 

Conclusion : 

 

Au 5° siècle, il y avait déjà une église chrétienne bien établie en Arabie. 

 

Ancienne présence Chrétienne en Arabie 

 

La religion Chrétienne a pénétrée l'Arabie bien avant la naissance de l'Islam. Ainsi la découverte en 1985 près 

de Jubail des ruines d'une église assyrienne porte témoignage des quatre diocèses existant dans le pays au IVe 

S (source AINA) 

 

Sanaa en Ethiopie où on a retrouvé de vieux manuscrits de Coran non détruits par le calife Othman 

 

La diffusion précoce du christianisme 

 

Prêché dans la province voisine de Palestine dont le territoire s'étendait aussi en Pérée à l'est du fleuve 

Jourdain, de la mer Morte et de la vallée de l'Araba, région fréquentée, selon le récit évangélique, par 

Jean-Baptiste et par Jésus (Évangile de Jean 1, 28 ; 10, 40-42), le christianisme commença sa pénétration dans 

ces régions dès le premier siècle de l'ère chrétienne. Des Arabes sont mentionnés à Jérusalem parmi ceux que 

Pierre a convertis le jour de la Pentecôte (actes II, 11). L'apôtre Paul, qui fut converti sur la route de Damas, 

passa quelques années en Arabie (Lettre aux Galates 1, 15-17). Les premières communautés chrétiennes en 

Arabie abritaient en leur sein divers groupes hérétiques qui sont mentionnés par les auteurs ecclésiastiques du 

IVe et du Ve siècles : Épiphane évêque de Salamine, entre autres, rappelle les Sampsei et les Elchasaïtes « qui 

se trouvent aussi dans le pays des Moabites qui est voisin du fleuve Arnon, et d'autre part en Iturée et en 

Nabatéenneق ou en Arabie, au-delà de la mer Morte ». 

 

VOILA POURQUOI LE CORAN S'EST NOURRI DES EVANGILES APOCRYPHES ??? 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau