AICHA

AÏCHA  

 

 

La mosquée Khalid de Toronto affiche une section Questions-Réponses visant la communauté somalienne. 

Les réponses sont fournies par des savants présentés comme étant reconnus à travers le monde pour leur 

grande érudition. On y recommande le mariage précoce des filles, le consentement de la jeune fille n'étant pas 

requis si elle  a moins de 9 ansَ sans avertir que c'est illégal au Canada ! 

 

Nous résumons (et traduisons) ici l'essentiel de la réponse donnée à la question suivante : 

 

Un père peut-il marier sa fille de force à un homme dont elle ne veut pas ? 

 

Réponse : 

 

OUI si la fille a moins de 9 ans. NON si elle a 9 ans ou plus. 

 

« Un mariage est nul si l'épouse n'y a pas consenti. Il y a toutefois une exception à cette règle lorsque la fille a 

moins de 9 ans. Dans ce cas, son père peut la marier de force. Selon les opinions correctes, il n'y a pas de mal 

à marier des  fillettes. Cette opinion est fondée sur l'exemple de Mahomet(le saint prophète de cette religion de 

paix et amour) qui a épousé Aisha sans son consentement alors qu'elle avait moins de 9 ans. » 

 

« Nous fournissons ce conseil parce qu'il y a beaucoup d'avantages au mariage, et que la jeune fille 

non-mariée s'expose à de grands risques. Je conseille à toutes les jeunes filles d'accepter l'homme qui se 

présente à elles s'il est qualifié. Elles ne devraient pas invoquer la fréquentation scolaire ou toute autre excuse 

pour éviter le mariage. » 

 

On cherchera en vain sur le site de cette mosquée un avertissement qu'en vertu des lois canadiennes, les 

mariages forcés sont illégaux et invalides. Et que les mariages d'enfants sont une atteinte à leurs droits 

fondamentaux. 

 

La section About us du site indique qu'on  vise à propager les enseignements de l'islam original le plus pur, et 

que son contenu est rédigé et approuvé par les imams les plus réputés. 

Le site devrait clairement inviter ses lecteurs à comprendre les distinctions entre le coran et les lois 

canadiennes. Il devrait aussi encourager les musulmans à respecter les lois du pays où ils vivent. 

 

Source : Site web de Khalid Mosque, une  mosquée située dans la région de Toronto : 

 

Par Annie Lessard 

 

On vous l'avait dit, l'islam c'est une religion d'amour, mais d'amour des gosses prépubères. 

Nous insistons bien sur le fait que cette accusation de pédophilie à l'encontre de Mahomet nُa rien de gratuite 

mais est tout au contraire parfaitement fondée. Les faits sont historiques et ce sont les musulmans eux-mêmes 

qui les rapportent : 

 

hadith, Sahih Bukhari 5:58:235 

 

" Le prophète (Mahomet) lui dit (à Aisha), tu m'as été montré deux fois dans mon rêve. Je t'ai vu représenté 

sur un morceau de soie et quelqu'un m'a dit : C'est ton épouse. Quand j'ai découvert l'image, j'ai vu qu'elle 

était à toi. J'ai dit, si c'est de la part d'Allah, ce sera fait" 

 

hadith, Sahih Bukhari 7:62:64 

 

"Le prophète (Mahomet) l'a épousé (Aisha) quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle 

avait neuf ans, et alors elle est restée avec lui pendant neuf années (c'est à-dire, jusqu'à sa mort)." 

 

hadith, Sahih Bukhari 1:4:229 

 

"Aisha a relaté : J'avais l'habitude de laver les traces de Janaba (sperme) des vêtements du prophète 

(Mahomet) et il avait l'habitude d'aller à la prière avec de l'eau encore dessus. (les traces d'eau étaient encore 

visibles)." 

 

hadith: Volume 8, livre 73, N° 151 

 

"Aisha a relaté : J'avais l'habitude de jouer à la poupée en présence du prophète (Mahomet), et mes amies (des 

petites filles de l'âge d'Aisha) avaient l'habitude également de jouer avec moi. Quand l'apôtre d'Allah entrait, 

elles avaient l'habitude de se cacher, mais le prophète les appelais à le rejoindre et jouer avec moi" 

 

hadith: Volume 7, livre 62, N° 17 

 

"Jabir bin 'Abdullah a relaté : Quand je me suis marié, l'apôtre d'Allah (Mahomet) m'a dit : 

A quel type de dame t'es tu marié? J'ai répondu : J'ai épousé une matrone.. Il a dit : Pourquoi, tu n'as pas de 

penchant pour les jeunes vierges et pour les caresser? Jabir a également indiqué : L'apôtre d'Allah a dit : 

Pourquoi tu n'as pas épousé une jeune fille de sorte que tu pourrais jouer avec elle et elle avec toi ? 

 

Apparemment, « Allah » lui-même est un « amateur de petites filles » pour avoir autorisé un tel comportement 

de la part de son « prophète ». 

 

On notera, par ailleurs, que la jeune Aïecha fut accusée dُadultère et que, pour étouffer le scandale, « Allah » 

lui-même, selon son habitude, dicta des « révélations divines » à Mahomet, « révélations divines » qui, 

comme par hasard, innocentaient Aïecha. Ainsi, le « dieu suprême » nُavait rien dُautre de mieux à faire que 

de sُoccuper des histoires de cul de Mahomet ?. 

 

Le fait dُavoir des rapports sexuels avec un enfant pré-pubère est un acte caractérisé de pédophilie. Or, une 

enfant de neuf ans ne peut pas être pubère, pas plus en Arabie quُailleurs, pas plus au VIIème siècle que de 

nos jours. Mahomet, non content dُavoir été un gigolo, était donc aussi un pédophile. Drôle de « prophète 

»en vérité... qui pour les musulmans est officiellement le « Beau Modèle » ! 

Il ne faut donc pas s'étonner que l'ayatollah Rulollah Khomeyni, digne représentant de l'islam « pacifique et 

tolérant » qui est à la base de la législation de la « pacifique et tolérante » république islamique d'Iran, ait pu 

 

écrire : 

 

L'homme peut avoir le plaisir sexuel d'un enfant aussi jeune qu'un bébé. Cependant il ne doit pas pénétrer, 

mais sodomiser l'enfant. Si l'homme pénètre et cause des dégâts à l'enfant alors il devrait être responsable pour 

l'existence de cette fille pour toute sa vie. Cette fille, cependant ne compte pas comme une de ses quatre 

femmes permanentes. Cet homme ne peut pas épouser la sجur de cette fille. 

(Livre de Khomeyni, "Tahrirolvasyleh", quatrième volume, Darol Orm, Gom, Iran, 1990) 

 

Il est préférable pour une fille d'être mariée dans un tel temps quand elle commence sa première menstruation 

dans la maison de son mari plutôt que la maison de son père. Un tel père qui donne en mariage une fille si 

jeune aura une place permanente au Paradis. 

 

(Livre de Khomeyni, "Tahrirolvasyleh", quatrième volume, 1990) 

 

Notons que certaines sectes islamiques ont eu la décence de ne pas appliquer la loi coranique à la lettre. Ce fut 

le cas pour les Hanifites qui exigeaient, en cas de mariage avec une très jeune fille, que le mariage ne soit pas 

consommé avant la puberté. Ce ne sont là, hélas, que des exceptions qui confirment la règle : les musulmans 

se contentent, dans leur immense majorité, de ne simplement jamais parler des penchants pédophiles de 

Mahomet. Les rares qui s'y risquent ne le font que pour tenter de ramener les actes pédophiles du « prophète » 

à des proportions acceptables aux yeux des non-musulmans. 

 

Lecture proposée : 

Leïla MOUNIRA 

 

MOI ; Aïcha, 9 ans, épouse du Prophète 

 

Editions : LُAge dُHomme ق Editions de Paris. 

 

LIENS : 

 

 

Wafa Sultan, dont il faut voir cette diapo : 

 

http://www.iran-resist.org/mot221 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau