ARCHEVEQUE OU IMAM

http://www.medias-presse.info/larcheveque-de-milan-mgr-angelo-scola-demande-linstauration-dune-fete-islamique-dans-toutes-les-ecoles-de-milan/48358

 

L’archevêque de Milan, Mgr Angelo Scola, demande l’instauration d’une fête islamique dans toutes les écoles de Milan

 

http://www.medias-presse.info/larcheveque-de-milan-mgr-angelo-scola-demande-linstauration-dune-fete-islamique-dans-toutes-les-ecoles-de-milan/48358#L1oRf5uCwGbgp3wC.99

 

Une fête musulmane à célébrer dans les écoles milanaises. La proposition ne vient pas de l’imam d’une mosquée, mais de l’archévêque Angelo Scola. Et ce n’est pas une blague mais la conclusion d’un raisonnement qui part d’un métissage – si cher au cardinal- et qui a conduit à la présence d’au moins 20% d’étudiants étrangers dans nos classes. Un chiffre que Scola a extrait d’un dialogue avec le journaliste Ganni Rotta, à l’Institut des aveugles, à l’occasion de la fête de Saint François de Sales, patron des journalistes.

Source : http://milano.repubblica.it

Cette Eglise conciliaire et ses sbires sont publiquement les complices du nouvel ordre mondiale et de l’islamisation de l’Europe. N’est-ce pas ce néfaste concile Vatican II qui déclarait dans Nostra Aetate :

L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.

Même si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le saint Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.

Ces prélats ne sont pas des « libéraux » avec lesquels il faut s’entendre, mais des ennemis qu’il faut combattre, sans relâche. D’autant plus que le cardinal Angelo Scola est considéré comme un soit disant « conservateur » depuis qu’il a pris position contre la communion des divorcés remariés lors du scandaleux Synode sur la famille

http://www.medias-presse.info/le-synode-sur-la-famille-une-revolution-faits-et-consequences-conference-de-francois-xavier-peron/42396

 

Dans l’Eglise conciliaire, même des « conservateurs » souhaitent l’instauration de fêtes islamiques ! Mgr Marcel Lefebvre n’exagérait pas lorsqu’il disait que « l’Eglise est occupée par une loge maçonnique ». Chaque jour qui passe nous en apporte un peu plus la preuve.

 

http://www.medias-presse.info/leglise-est-occupee-par-une-loge-maconnique-mgr-lefebvre/48339

En savoir plus sur

http://www.medias-presse.info/larcheveque-de-milan-mgr-angelo-scola-demande-linstauration-dune-fete-islamique-dans-toutes-les-ecoles-de-milan/48358#L1oRf5uCwGbgp3wC.99

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau