ARGUMENTAIRES (4 ET FIN)

ARGUMENTAIRES  (4  et  fin)  

 

Nos analystes de l’islamologie s’arrêtent à une étude que je qualifierais d’universitaire ou académique. Ne 

connaissant pas ou ne voulant pas aborder la théologie chrétienne, ils passent à côté de l’essentiel. 

 

C’est pourquoi, j’ai voulu aborder ce chapitre 6 : LES HERESIES CHRETIENNES 

 

6. HERESIES CHRETIENNES 

 

Négation du PECHE ORIGINEL (Pélagianisme

 

[Coran 2:31-37] : 37 : « Puis Adam reçut  de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c'est Lui 

certes, le Repentant, le Miséricordieux. » 

 

Négation de la divinité de Jésus (Arianisme

[Coran 5:72-73] : 

 

[5:73]: « Ce  sont certes des mécréants, ceux qui disent: "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu'il 

n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux 

touchera les mécréants d'entre eux. » 

 

Négation de l’Incarnation de Jésus, Fils de Dieu, dans le sein de la Vierge Marie

 

[Coran 5:72 – 9:30] 

 

[5:72] : « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: "En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie." 

Alors que le Messie a dit: "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque 

associe à Allah (d'autres divinités), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, 

pas de secoureurs! » 

 

[9:30] Les Juifs disent: "`Ouzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent: "Le Christ est fils d'Allah". Telle est 

leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! 

Comment s'écartent-ils (de la vérité)? 

 

Jésus n’est pas mort sur la croix. [Coran 4:157]  (docétisme) 

[4:157] et à cause de leur parole: "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager 

d'Allah"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté 

sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre 

des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué, 

 

Haine de la Très Sainte Trinité [Coran 5:73 – 4:171 – 9:30-31] 

 

[4:171] Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le 

Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de 

vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois". Cessez! Ce sera 

meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui 

qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. 

 

[9:31] Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors 

d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! 

Il est au-dessus de ce qu'ils (Lui) associent. 

 

Citons maintenant les deux fondateurs et « pères » du Siècle des Lumières ‘lucifériennes’ : 

 

Les citations sont tirées du livre de Jean OUSSET : POUR QU'IL REGNE, éd. DMM 

 

J.J. ROUSSEAU : " Toutes les religions ont leurs défauts; mais le christianisme romain est une religion si 

évidemment mauvaise que c'est perdre le temps de s'amuser à le démontrer." (Contrat social L. IV, ch.VIII) p. 

134 

 

VOLTAIRE (membre de la loge des Neuf Sœurs ) à Damilaville : 

 

" La religion chrétienne est une religion infâme, une hydre abominable, un monstre qu'il faut que cent mains 

invisibles percent. …Il faut que les philosophes courent les rues pour la détruire, comme les missionnaires 

courent la terre et les mers pour la propager. Ils doivent tout oser, tout risquer, jusqu'à se faire brûler pour la 

détruire. Ecrasons l'Infâme… 

 

" La religion chrétienne est évidemment mauvaise. La religion chrétienne est une secte que tout homme de 

bien doit avoir en horreur. Il faut rendre l'Infâme ridicule et ses fauteurs aussi." 

 

" Ecrasez l'Infâme." 

 

" Ce qui m'intéresse, c'est l'écrasement de l'Infâme. " 

 

" Engagez tous les frères à poursuivre l'Infâme de vive voix et par écrit sans lui donner un moment de relâche. "

 

 J'aime passionnément mes frères en Belzébuth ! "  p.134 

Proudhon (ancêtre du communisme) " Viens, Satan. Viens le calomnié des prêtres et des rois. Que je 

t'embrasse, que je te serre sur ma poitrine ! Il y a longtemps que je te connais, et tu me connais aussi. Tes 

œuvres, ô le béni de mon cœur, ne sont pas toujours ni belles, ni bonnes; mais elles seules donnent un sens à 

l'univers en l'empêchant d'être absurde. Que serait sans toi la justice ? Un instinct. La raison ? Une routine. 

L'homme ? une bête. Toi seul animes et fécondes le travail. Tu ennoblis la richesse. Tu sers d'excuse à 

l'autorité. Tu mets le sceau à la vertu. Espère encore, proscrit. Je n'ai à ton service qu'une plume, mais elle 

vaut des millions de bulletins. " p.136 

 

"Plaidoyer pour Satan "  article paru en 1924 dans la revue maçonnique : l'Acacia, p.69. cité par  : 

 

Lecture et tradition  86190 CHIRE EN MONTREUIL - dans le N° 94 d'avril - mai 1982. 

 

" Voici bientôt deux mille ans, que, sous les voûtes des Eglises, des Temples et des synagogues retentissent 

les louanges du Dieu des Juifs et des Chrétiens. 

 

" Depuis combien de millénaires, les hommes ne refrènent-ils pas au fond de leur conscience, les malédictions 

qui naissent dans leur cœur contre le Créateur, contre le Démiurge, auteur de tous leurs maux

 

" Aussi, je veux aujourd'hui, défendre Satan, notre frère de misère, le réprouvé de tous les temps, le grand 

négateur de la bonté divine, Satan, frère des hommes (…) je veux dresser l'immense figure de Satan; frère des 

hommes. 

 

" Satan fut chargé de tous les vices de l'humanité. Il devint une sorte de Dieu-Noir, de Contre-Dieu, de 

personnification du Mal - calomnie,  car Satan…n'est autre chose que l'Humanité elle-même…. 

" Mais au fond de la conscience obscure des Hommes restait vivant le souvenir de l'éternelle injustice 

du Créateur, et l'espoir qu'un jour le flambeau luirait entre les mains du Porte-Lumière, de Lucifer, de 

Satan, frère des Hommes… 

" Ah ! Satan ! nous te connaissons bien, tu es la colère des Hommes, tu es la révolte des Hommes, tu es 

l'Humanité elle-même." 

 

A ces accents anti-chrétiens, reconnaissons qu’il y a une convergence entre nos révolutionnaires et le Coran : 

 

LA HAINE DE JESUS-CHRIST, FILS DE DIEU et de son Eglise. 

 

POURQUOI CETTE ISLAMISATION DE LA France ? 

 

Pour détruire l’Eglise catholique, apostolique et romaine, précisons l’Eglise catholique ante concile 

VATICAN II. 

 

Vatican II A DEFINI UN ENSEIGNEMENT CONTRAIRE à celui des papes jusqu’à PIE XII. 

 

D’où cet œcuménisme, la réunion d’Assise, etc…, les échanges inter-religieux ! 

A la mosquée de Paris, Mme Alliot Marie a prononcé un discours très important devant ses représentants, 

dont M. Dali Boubakeur.) 

 

 Voici un extrait publié par « Riposte Laïque » 

 

« En fait, c’est à un véritable concordat organisant les rapports entre l’islam et l’Etat que madame 

Alliot-Marie en appelle , demandant « la mise en œuvre d’une politique publique ambitieuse au profit du culte 

musulman », « un engagement fort de l’Etat » pour donner tous les moyens à « l’islam de France », affirmant 

la présence de l’Etat « pour conforter le CFCM, répondre à ses sollicitations, lui donner les moyens de ses 

ambitions »…Mais, insatisfaite, elle renchérit : « je soutiens (financièrement : 1 000 000 d’euros pour 

commencer !) et accompagne (par la mise à disposition de fonctionnaires et de locaux publics) la mise en 

place de la fondation pour les œuvres de l’islam », fondation destinée à financer le CFCM et à assurer la 

construction des mosquées un peu partout (un schéma directeur doit être, sur ce point, élaboré…) » 

 

Des subventions pour les mosquées ! 

 

Pas de subventions pour réparer nos églises ! 

 

Terminons par deux citations de Mgr GAUME/ 

 

« Nous voyons, dit-il, que la déification de la raison humaine, la mort du christianisme et l’apparition d’un 

nouveau dogme, successeur du christianisme, sont le rêve le plus universellement et le plus chaudement 

caressé de nos jours. Dogme éclectique qui sera la fusion de toutes les religions qui partagent le monde.(…), 

mais en haine de Notre Seigneur Jésus-Christ comme il l’affirme dans son Traité du Saint-Esprit : 

 

« Ainsi, le Verbe Incarné, voilà l’éternel objet de la haine de Satan ; voilà le dernier mot des persécutions, des 

schismes, des hérésies, des scandales, des tentations et des révolutions sociales ; en d’autres termes, voilà 

l’explication du grand combat qui, commencé dans le ciel, se perpétue sur la terre, pour aboutir à l’éternité du 

bonheur (avec Jésus) ou à l’éternité du malheur (avec Satan) » 

 

« Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer 

Satan. Personne ne fera partie du Nouvel Age sans recevoir une Initiation Luciférienne. » David 

Spangler 

 

C’est ce que confirme l’Apocalypse de Saint Jean, ch.13, v. 16-18 : 

 

« Elle (la bête) fit qu’à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la 

main droite ou sur le front, et que nul ne pût acheter ou vendre, s’il n’avait pas la marque du nom de la bête ou 

le nombre de son nom. 

 

C’est ici la sagesse ! Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête ; car c’est un nombre 

d’homme et ce nombre est six cent soixante six. » 

 

Traduction chanoine Crampon1923. – Editions DFT. 

 

Voilà ce que dit dans « Le Radeau de Mahomet », l'écrivain Peroncel-Hugoz, ancien correspondant du 

journal Le Monde au Caire et excellent connaisseur de l'islam et du monde arabe : « Dès lors que la Charia est 

appliquée, la déclaration des Droits de l'homme cesse d'être respectée, s'agissant des minorités 

confessionnelles et des femmes, et d'une manière générale de la liberté religieuse. Car l'islam ne tolère pas 

l'interprétation du Coran (celui qui s'y emploierait serait accusé d'apostasie, et condamné à mort selon le droit 

musulman). L'islam n'accepte pas davantage ce qui est la base de la liberté religieuse, à savoir, la possibilité 

de changer de religion ». La Charia est catégorique : 

 

« Celui qui change de religion, tuez-le ! » 

 

Lecture conseillée : 

 

TURQUIE : UN NATIONAL-ISLAMISME AU CŒUR DE L’EUROPE, par Michel de Penfentenyo – 

Editions de l’Homme Nouveau – collection « Sur le vif »  4 euros. 

 

Librairie de l’Homme Nouveau – 10, rue Rosenwald – 75015 – PARIS 

 

Tél. : 01 53 68 99 78 

 

Courriel : librairie@hommenouveau.fr 

 

Site : www.hommenouveau.fr 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau