DJIHAD (6)

DJIHAD  (6)  

 

La prise de conscience sُimpose aux politiques 

 

Cُest en réalité servir lُextrême droite que de ne pas sُapproprier les problématiques concernant lُIslam. 

De même que pour lُimmigration, cُest au contraire rendre service aux musulmans que de dénoncer les 

dérives liées plus ou moins directement à  lُIslam. Nos élites ont lُobligation de prendre à bras le corps ces 

questions, et sُarmer de courage pour leur apporter les réponses adéquates. La tâche nُest pas facile eu égard 

à lُamalgame entretenu par certains qui associent toute critique de lُIslam ou de lُislamisme au racisme et 

profèrent des fatwas anesthésiantes. 

 

Le parti socialiste est hautement concerné par cette exigence de prise de conscience sُil ne veut pas 

reproduire les graves erreurs commises par Mitterrand en manipulant lُimmigration pour créer un adversaire, 

précisément le Front National. Lُélectorat musulman nُest pas le même que lُélectorat immigré des années 

80. Moins fiable, il ne résonne pas en termes de racisme, il se positionne en faveur de celui qui lui garantit le 

plus dُéloignement possible des principes républicains, et le plus de rapprochement possible du 

communautarisme. 

 

Le PS ne pourra donc que perdre son énergie, puisque cet électorat est une réserve naturelle de la droite dure, 

de lُextrême droite -à condition que les partis concernés modifient leur discours dans la forme-, ou de 

lُextrême gauche. 

 

Il est dُailleurs regrettable que le rapport de Malek Boutih ait été enterré sans que la direction du parti 

socialiste ait pris la peine dُouvrir un débat autour des questions judicieuses quُil pose. 

Cُest la gauche de Malek que nous soutiendrons, et non un PS frileux, qui nُose pas aborder les questions de 

fond. 

 

Ce texte a été communiqué au secrétaire général du parti socialiste 

 

-------------------------------------------------------------------------------- 

 

[1] Cette année a vu la naissance du Parti Musulman de France à Strasbourg, présidé par Mohamed Latréche, 

proche des partis néo-nazis, ainsi que lُalliance aux municipales de Tourcoing entre la tête de liste RPR 

Christian Vaneste et Salim Achiba représentant la communauté musulmane. Voir : 

 

 

[2] Lُextrême gauche et une partie de la gauche socialiste ont favorisé lُentrisme des islamistes au sein du 

 

Forum Social Européen. Ainsi, en 2003 à Paris, lُIslam politique fut consacré. Puis en 2004, à Londres grâce 

au soutien des gauches et en particulier du Maire de Londres, les islamistes ont transformé le FSE en tribune 

de propagande où même ATTAC, initiateur du projet fut évincée. Voir à ce sujet notre article expliquant la 

 

 

?id_article=309 

 

[3] « Jُéprouve de la colère à lُidée quُun député de notre République stigmatise publiquement 10% de la 

 

population de la France » : extrait de la lettre de Bertrand Delanoë à Philippe de Villiers datant du 25 juillet 

2005 

 

[4] Ce slogan ne reflète quُune pure réal-fiction et nُengage dُaucune façon la gauche 

 

[5] LُHumanité du 1er octobre 2002 -10:15 Publié dans islam Envoyer cette note 12.09.2005 

Mouloud Aounit a porté plainte contre Villiers, une blague ? Mouloud Aounit, a sursauté quand le président 

du MPF, M.  Philippe de Villiers, a dit à Claire Chazal le 14 Juillet 

 

"Nous, responsables politiques, savons que la troisième guerre mondiale est déclarée. C'est une guerre qui a 

été déclarée et déclanchée par l'islamisme radical. Et nous ne pouvons pas continuer à assister impuissants à 

l'islamisation progressive de la société française. « Il faut donc d'urgence (et moi c'est la proposition que je 

fais en profitant de votre antenne) créer une garde nationale qui aura trois missions : « La première : rétablir 

les frontières (tant pis pour l'Europe, tant pis si on doit dénoncer le traité de Schengen) et les contrôler. « 

 

Deuxième mission : investir les quartiers islamistes. « Troisième mission : contrôler les mosquées. Je ne 

comprends pas la proposition du Ministre de l'Intérieur (et je lui demande d'y renoncer) qui consiste à faire 

financer les mosquées par les contribuables français. « (...) Moi je crois que l'Islam est le terreau de 

l'islamisme, et l'islamisme le terreau du terrorisme, donc on ferait mieux de faire attention. » 

 

Il sُest empressé de saisir le haut comité à la lutte contre les discriminations (HALDE), ainsi que de porter 

plainte pour « provocation à la haine raciale et à la discrimination ». Voici le communiqué du mrap : 

 

"Par cette déclaration, Philippe de Villiers se situe délibérément sur le même terrain et joue sur les mêmes 

ressorts que les terroristes, à savoir la haine et la peur pour distiller la violence et le racisme. Devant la gravité 

de ces propos publics, le MRAP saisit ce jour le Président de la Haute Autorité de lutte contre les 

discriminations et pour l'égalité, Louis Schweitzer." 

 

LُUOIF est  membre du CFCM (Comité Français du Culte Musulman) 

 

« Celui qui change de religion, tuez-le ! » 

(Boukhari 6922) - voir aussi Boulough Al Maram hadiths n°1031, 1032, 1033 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau