EXCISION (6)

EXCISION  (6)  

 

Question : 

 

Il y a un certain nombre de Hadiths dans lesquels le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) fait 

allusion de façon plus ou moins explicite à l'excision. Par exemple, dans un Hadith, il est rapporté que le 

Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a recommandé que l'excision soit faite de façon 

modérée. Dans un autre Hadith, le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a compté le 

"Khitân" (circoncision) comme faisant partie de la "Fitrah" (nature primordiale). 

Enfin, il y a encore une autre Tradition qui fait allusion au contact des "deux parties circoncises" lors des 

rapports intimes. Doit-on déduire de là que l'excision est une pratique instituée et recommandée par  l'Islam ? 

Réponse : Par rapport aux Hadiths qui sont rapportés au sujet de l'excision, je voudrai faire quelques humbles 

remarques : 

 

Le premier Hadith que vous avez évoqué est rapporté par Abou Dâoûd. Il relate le fait qu'il existait une 

femme à Madinah dont le travail était de pratiquer l'excision. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa 

sallam) lui conseilla (en ce sens) de ne pas couper de façon excessive le clitoris car cela est meilleur pour la 

femme et apporte plus de plaisir à l'époux. 

 

Tout d'abord, dans ce Hadith, il n'est dit à aucun moment que c'est l'Islam qui a institué l'excision. Au 

contraire, le récit laisse supposer que cette pratique existait bien avant la venue du Prophète Mouhammad 

(sallâllâhou alayhi wa sallam). 

 

Selon mon humble opinion, à l'instar de nombreuses autres habitudes n'ayant aucun lien avec la pratique 

religieuse et qui existaient en Arabie avant l'avènement de l'Islam, celle de l'excision n'a pas été rejetée par 

le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) pour la simple et bonne raison qu'à ce moment, 

dans les conditions qui prévalaient au sein de la société arabe, celle-ci était considérée comme un acte 

honorable pour la femme. 

 

Cela est clairement exposé dans un autre Hadith (dont l'authenticité n'est pas fermement établie) cité par l'Imâm Ahmad r.a.: 

 

"La circoncision est sounnah pour les hommes et elle est un acte d'honneur pour les femmes." 

 

De même, dans le Hadith de Aboû Dâoûd cité ci-dessus, on remarquera que la première raison donnée par le 

Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) pour ne pas couper de façon excessive le clitoris est que 

 

"cela est meilleur pour la femme." 

 

Je pense que l'on devrait bien réfléchir sur cette partie du Hadith, qui laisse comprendre que par l'excision, 

c'était l'intérêt de la femme qui était recherché“ 

 

La circoncision est OBLIGATOIRE (pour chaque mâle et FEMELLE) en découpant le morceau de peau qui 

est sur le gland du pénis du mâle, mais la circoncision de la femelle est en coupant le clitoris (ceci s'appelle 

Hufaad). 

 

Le Manuel Classique de la Loi Sacrée Islamique   Umdat al-Salik par Ahmad ibn Naqib al-Misri (m. 

769/1368) 

 

Lecture : Moi, Aïcha, 9 ans, épouse du Prophète par Leila MOUNIRA (musulmane) - EDITIONS DE PARIS 

 

Un prédicateur saoudien encourage l´excision. (l   excision est prévue dans les hadiths du Prophète) 

 

[Source : Al-Watan, Arabie saoudite, 24.04-2008] 

 

Dans un sermon donné le 25 avril dans une mosquée de la province de Raniya en Arabie saoudite, le 

prédicateur a encouragé les fidèles à exciser leurs filles afin de les protéger de la tentation. 

Plusieurs fidèles se sont levés contre cette instruction. 

 

FIN DE L'ETUDE SUR L'EXCISION

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau