HADITH DU DJIHAD

HADITHS DU DJIHAD

http://apostat-kabyle.blog4ever.com/le-djihad#message_1932951193

Quelques hadiths du djihad

 

Le verset: "Vous (les musulmans) êtes le meilleur des peuples jamais créés dans l'humanité" signifie le meilleur des peuples pour les gens puisque vous les avez amenés enchaînés par le cou jusqu'à ce qu'ils se convertissent à l'islam" (récit d'abu-Hurayra, Bukhari LX 80).

 

Le Prophète a dit: "J'ai reçu l'ordre de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils attestent qu'il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah et que Mahomet est son serviteur et son prophète, qu'ils se tournent vers notre Qibla, qu'ils mangent ce que nous sacrifions et qu'ils prient comme nous" (récit d'Anas ibn-Malik, abu-Dawud XIV 2635).

Le prophète a dit: "L'exemple du combattant dans la cause d'Allah - et Allah sait mieux que quiconque qui combat vraiment pour sa cause - est comme une personne qui jeûne et prie continuellement. Allah garantit qu'il admettra au paradis le combattant pour sa cause s'il est tué; autrement, Il le renverra chez lui en sécurité avec des récompenses et un butin de guerre" (récit d'abu-Hurayra, Bukhari LII 46).

 

Le Prophète a dit: "Une seule tentative (de combat) pour la cause d'Allah le matin ou l'après-midi est meilleure que le monde entier et ce qu'il contient" (récit d'Anas ibn-Malik, Bukhari LII 50).

 

"Messager d'Allah, quels actes rapprochent le plus du paradis? Il répondit: "La prière à l'heure juste [...] la bonté envers les parents [...] le djihad pour la cause d'Allah" (récit d'Abdullah ibn-Masud, Muslim I 152).

 

- On a demandé au prophète: "Quelle est la meilleure action?" Il répondit: "Croire en Allah et son apôtre". On lui a demandé ensuite: Quelle est la meilleure action suivante? Il dit: Participer au djihad pour la cause d'Allah. On lui a demandé ensuite: Quelle est la meilleure action suivante? Il répondit: "Faire le pèlerinage" (récit d'abu-Hurayra, Bukhari XXVI 594).

 

L'apôtre d'Allah a dit: "Sache que le paradis est à l'ombre des épées" (récit d'Abdullah ibn Abi Aufa, Bukhari LII 73).

 

Le messager d'Allah a dit: "Celui qui meurt sans avoir combattu sur le chemin d'Allah et n'a pas exprimé le désir de combattre pour le djihad meurt de la mort d'un hypocrite"

(récit d'abu-Hurayra, Muslim XX 4696).

 

Conclusion

 

Le djihad est une obligation coranique, il ne disparaîtra que par la conversion de l'ensemble de l'humanité ou par la disparition de l'islam. Car pour l'islam, il ne peut pas y avoir de paix avec les kuffars quels qu'ils soient mais seulement des trêves temporaires conclues uniquement quand l'islam est en position de faiblesse.

 

A mon avis, c'est également dans ce sens d'obligation que la plupart des musulmans, pas seulement les auteurs d'attentats-suicide, le comprennent.

Puisque les musulmans insistent sur le mot "effort" pour nous expliquer leur manière de vendre leur version soft du djihad-effort-intérieur aux Occidentaux, je dirai que le "djihad" est effectivement un effort, mais un " effort de guerre " que chaque vrai musulman est tenu de mener pour l'accomplissement de l'objectif assigné par Mahomet : combattre les non-musulmans pour "que la religion soit entièrement à Allah et à lui seul" (2:193 et 8:39)

 

[1] Mahomet réconforte les femmes musulmanes qui pleurent leurs morts en la justifiant par le fait que les hommes doivent être éprouvés dans le chemin du djihad pour mériter le paradis d'Allah.

 

[2] Exégèse de ce verset par ibn Kathir:

"Il fait connaître aux hommes que s'ils meurent ou sont tués dans la voie d'Allah, leur mort est un moyen d'obtenir la miséricorde d'Allah et Sa satisfaction, et qui sera meilleure pour eux que de survivre dans ce monde et ses biens éphémères. Tous les hommes feront certainement retour à Allah qui leur demandera compte de leurs actions".

 

[3] Verset dit "du sseif" (du sabre) dont ibn Kathir donne l'exégèse suivante:

"L'ordre de combattre les idolâtres fut donné : «tuez les infidèles partout où vous les trouverez», c'est-à-dire sur toute la terre. Il est d'une portée générale, sans distinction entre un pays et un autre. Toutefois il y a une exception, qui est la Maison Sacrée selon ce verset:

«Ne les combattez pas dans l'oratoire sacré à moins qu'ils ne vous y attaquent. S'ils vous y attaquent, tuez-les».

Le verset cité auparavant, selon les dires de Ad-Dahak, a mis fin à tout pacte conclu entre le prophète - qu'Allah le bénisse et le salue - et les polythéistes- les associateurs - tant au contenu qu'à la durée. On lui a donné l'épithète «Le verset de l'épée». C'est à dire qu' il stipule le combat contre tout polythéiste (associateurs)".

 

Ce que Mme URVOY dit du djihad:

"Le djihâd est une notion contenue dans le Coran. Si ce mot a aussi été utilisé pour désigner l'effort sur les pulsions, dans un sens donc purement moral et spirituel, à Médine le djihâd a bien le sens de guerre, de combat.

Il ne s'agit plus alors de signification morale et spirituelle; c'est ce qu'affirme l'écrivain égyptien Saïd

AI-Ashmawy : « Le terme dépasse le simple sens moral pour inclure la lutte individuelle et collective contre les païens de La Mecque."

Il y a deux sens au mot djihâd, mais on ne peut nier que dans l'histoire de l'Islam, c'est le sens matériel et guerrier qui l'a largement emporté.

 

A Médine, de 624 à 630, on assiste à une glorification de la razzia, avec parallèlement, dans la révélation coranique, sa justification et sa réglementation".

 

LE DJIHAD EN ACTION

 

http://www.dreuz.info/2015/09/27/crimes-de-lislam-depuis-les-origines-une-liste-qui-fait-tourner-la-tete-ca-une-religion

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau