INDE CHRETIENS PERSECUTES

INDE CHRETIENS PERSECUTES


http://www.christianophobie.fr/breves/inde-persecution-des-chretiens-en-hausse
Inde : persécution des chrétiens en hausse


Le 25 10 2014
C'est ce que signale le site de Bonne Nouvelle, le mensuel de l'Église évangélique réformée du canton de
Vaud (Suisse).
En Inde, les persécutions chrétiennes augmentent depuis l'arrivée du Premier Ministre Narenda Modi,
membre du parti extrémiste hindouiste BJP [Bharatiya Janata Party], à la tête du pays il y a trois mois.
Parmi les violences: une église incendiée et dix pasteurs détenus et frappés par la police sur ordre du BJP.
Le 27 septembre dernier, cinq cent membres des minorités religieuses ont protesté dans les rues de New
Dehli, la capitale du pays.
Autre cas suspect : celui de septante-deux chrétiens qui auraient abandonné leur foi pour « se purifier » et se
convertir à l'hindouisme, dans un village situé à 160 km de New Dehli.
L'équipe de défenseurs des droits des minorités dépêchée sur place a découvert que ces « conversions »
n'étaient qu'une supercherie. Par contre, une dizaine de pasteurs avaient bel et bien été détenus et frappés par
les policiers, sur ordre du chef local du BJP, le parti de Narendra Modi.
Le 27 septembre dernier, ils étaient donc plus de cinq cent manifestants, membres de minorités religieuses,
dans les rues de New Dehli pour protester. John Dayal, secrétaire général du Conseil des chrétiens en Inde
[All India Christian Council], résume les revendications exprimées : arrêt des attaques contre les libertés
religieuses, aucune tolérance pour ceux qui attisent les violences ciblées, directives destinées à la police pour
appliquer équitablement la loi et défendre les droits des minorités.
« Les chrétiens ont réalisé un travail admirable dans presque tous les domaines de la société ; luttons dans
l'unité pour nos droits ! », rappelle John Simon, un responsable chrétien.


http://www.bonnenouvelle.ch/bn2/index.php/en-bref/item/525-augmentation-des-persecutions-chretiennes-en-inde

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau