KOSOVO

KOSOVO  

 

 

Posté le Samedi 15 octobre 2005 @ 16:44:42 par Marianne 

 

Les représentants du service d’information du diocèse de Raska-Prizren ont réussi à photographier 

un exemple de profanation en plein centre de Pristina, la capitale provinciale de la province de 

Kosovo-Metochie. 

 

Les photos montrent l’église inachevée du Christ Sauveur, transformée en toilettes publiques. Près de 

l’église s’est installé un campement de gitans venus du territoire albanais. 

Auparavant, des liturgies avaient été célébrées dans cette église tandis que les fondations et la croix avaient 

été bénies au cours des travaux de construction. 

 

Cette barbarie se passe au voisinage immédiat de l’Université et de la bibliothèque de Pristina. La direction 

de l’Université et les pouvoirs locaux ont déjà plusieurs fois protesté contre la présence de cette église 

orthodoxe. Sa construction devait s’achever en 1999, mais a été empêchée par la guerre. Auparavant 40000 

serbes vivaient dans cette ville. Actuellement la population serbe a entièrement quitté la ville. 

 

Actuellement la population serbe a entièrement quitté la ville. Au cours de violences de mars a été brûlée 

l’église de Saint Nicolas, l’unique église de Pristina. Vers la fin du mois de décembre 2003, la municipalité 

de Pristina avait adopté une décision portant sur la confiscation du terrain sur lequel s’élève l’église de 

Christ Sauveur, mais cette décision a été  annulée par le chef de la mission international Harry Holkeri. A ce 

propos, l’évêque Artemije avait envoyé une lettre à Harry Holkeri, dans laquelle il exigeait que les forces de 

la KAFOR assurent la sécurité du sanctuaire. Cependant cette juste exigence a été ignorée. En conséquence 

de quoi, les autorités locales ont laissé un campement tsigane venu d’Albanie s’installer dans les environs de 

l’église qui a été transformée en toilettes publiques. 

 

 

L’église du Christ Sauveur est privée de toute protection et peut à tout moment être détruite à l’explosif 

par les extrémistes, qui cherchent à effacer les dernières traces de la présence du peuple serbe et de  l’Eglise 

dans la ville fondée au XIVe siècle par le roi Milutin. 

 

Ces affreuses images de sauvagerie et de totale absence de culture au centre de Pristina constitue une honte 

non seulement pour le pouvoir local de Pristina, mais pour la mission de l’ONU », a déclaré l’évêque de 

Raska et Prizren, Artemije. Dans sa déclaration faite pour le service d’information du diocèse orthodoxe de 

Raska et Prizren, monseigneur Artemije a ajouté que la transformation d’une église orthodoxe en toilette 

publique confirme le fait que « l’extirpation du christianisme et de toutes les valeurs de la civilisation 

chrétienne sur ces territoires se produit avec l’accord tacite et même le plus souvent actif des autorités 

albanaises actuelles et de leurs protecteurs dans la mission de l’ONU. » 

 

Ces événements sont un nouvel exemple  de l’effondrement complet de la mission de l’ONU dans la 

province de Kosovo et Métochie. Le diocèse de Raska et Prizren exige que des mesures urgentes soient 

prises en vue de la stabilisation de la situation dans cette région « qui se transforme très rapidement en un 

paradis pour les terroristes et une djamahiria, où ne peut continuer à exister tout ce qui porte le signe 

de la croix et de la civilisation européenne. »Orthodoxie.com 

 

AUJOURD’HUI,  le  KOSOVO  .-  .DEMAIN  La France  .°. 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau