PAROLES D'EVEQUE

 

 

Mgr Jean-Pierre Cattenoz 

 

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d'Avignon, dans son message de carême : 

 

« En ce début de carême, j'ai mal pour mon pour mon pays : 

Je le vois s'enfoncer dans une spirale d'horreur où, après avoir présenté le mariage pour tous comme une 

avancée sociale, nos gouvernants s'apprêtent à faire voter une loi sur la famille avec un droit à l'enfant 

qui l'emportera sur le droit des enfants. 

 

Une mère porteuse (voir au Maroc actuellement ) donnera la vie à un enfant et dès sa naissance il sera donné 

ou « vendu » à un « couple d'hommes » 

Personne ne s'intéresse au traumatisme que cela représentera pour l'enfant de se voir séparer de SA mère pour 

être élevé par deux « papas » 

 

Ensuite, ne vous y trompez pas, tout est programmé, il y aura l'euthanasie ou plus exactement pour ne pas 

froisser les consciences délicates, « le droit à mourir dans la dignité » 

 

Comme autrefois pour le droit à l'avortement, on modifie le vocabulaire « pour en cacher la véritable 

nature et en atténuer la gravité dans l'opinion », « mais aucune parole ne réussit à changer la réalité des 

choses : l'avortement provoqué est le meurtre délibéré et direct, quelle que soit la façon dont il est effectué, 

d'un être humain dans la phase initiale de son existence » (Le Bienheureux Jean-Paul II, l'Évangile de la 

vie, n°58). 

 

Il en sera de même pour l'euthanasie qui nous rappelle de tristes souvenirs. Il restera à voter le droit à 

l'eugénisme qui nous permettra de nous débarrasser de tout enfant chez qui apparaîtrait un handicap trop 

lourd et pour la famille et pour la société. » 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau