SATAN

SATAN  

 

Distinction 

 

Dieu, esprit absolu, se pense et se connaît en et par sa Parole éternelle, LE VERBE. 

"Et Verbum caro factum est - Et le Verbe  s'est fait chair - Prologue de Saint Jean " 

 

Mais se connaissant, il s'aime : il se connaît, en effet, comme l'être absolu et parfait, c'est-à-dire comme le 

suprême objet d'amour. Nul plus que Dieu n'est capable d'aimer, et nul plus que lui n'est digne d'être aimé. 

Ainsi l'amour de soi est le coeur de la vie intérieure de Dieu. Mais il faut aussitôt préciser que cet amour de 

soi ne peut consister en une simple complaisance en soi-même, une clôture sur un soi-même immédiat et 

excluant la différence. 

 

L'amour est partage, oubli de soi et don de soi : il est tout entier tourné vers l'autre, sorti hors de soi vers 

l'autre. 

 

Or cela suppose la distinction réelle de l'aimant et de l'aimé, 

l'autonomie de leurs existences respectives. 

 

Sinon, de quoi s'agit-il ? Non d'amour, mais de quelque chose qui relève de l'égoïsme, ou même d'une sorte 

d'autisme. Si l'amour pour soi-même n'est pas médiatisé et comme justifié par l'amour pour un autre que soi, il 

n'y a pas de partage, mais une possession jalouse et exclusive ; non l'oubli de soi mais l'obsession de soi ; non 

le don de soi mais le refus de toute abnégation, de toute générosité. 

 

C'est exactement ainsi, sans doute, que le  diable "s'aime" : 

 

En se regardant comme celui à qui tout est dû, et qui ne doit lui-même rien à personne, en exigeant que l'on 

s'offre à lui mais en ne se consacrant lui-même à personne. 

 

Le diable "s'aime" en ce sens qu'il veut tout pour lui, qu'il reçoit uniquement mais jamais ne donne. 

 

Evidemment tout autre est l'amour de Dieu pour lui-même ; et la différence infinie qui sépare cet amour vrai 

de sa caricature diabolique, réside tout entière dans la présence et la médiation de l'autre. 

 

SATAN est le UN, lُUNIQUE, celui qui  veut recevoir adoration pour lui-même, en excluant tout échange 

avec une autre personne. 

 

 EGOÏSME et EGOCENTRISME 

 

« JE » suis celui qui sُoppose à lُAUTRE, JESUS-CHRIST qui, par amour pour les hommesُ 

a donné sa vie en mourrant sur la croix. 

 

Belief in a cruel God makes a cruel man - Thomas Paine 

["Croire en un Dieu cruel rend l'homme cruel"- Thomas Paine 

 

(Citation) 

 

 

Alors que cela contredit ce que disait le Prophete-saws- en disant qu'il n'y aura plus de shirk en Terre Sainte. 

(les akbariens = les musulmans ق Coran, sourate (chapitre) 109 ) 

 

Ceci est un mensonge sur le compte du Prophète . Il a dit exactement le contraire. Ce sur quoi se basent ce 

genre d'affirmations ridicules, c'est le h'adîth du Prophète : "Satan a perdu l'espoir d'être adoré en péninsule 

arabique".Comme pour les akbariens, Satan est une grande autorité qui connaît le futur et la science de 

l'invisible, ils croient donc à ce qu'il croyait. Mais Satan est plus intelligent, car quand il voit que ce qu'il 

pensait se contredit avec la réalité, il est capable de changer d'avis; contrairement à d'autres. 

 

N.B. J'ai laissé les liens pour indiquer mes sources; 

malheureusement, ces liens ont été supprimés. 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau