DEVOTION AUX 5 PLAIES DE JESUS

 

DEVOTION AUX CINQ PLAIES DE JESUS CRUCIFIE

 

«Jaccorderai tout ce que lon me demandera par la dévotion aux saintes plaies

De là doit venir le triomphe de mon Église»

déclara Notre Seigneur à Sœur Marie-Marthe Chambon (1841–1907), religieuse visitandine et stigmatisée, de Chambéry, morte en odeur de sainteté.

En ce mois de juillet consacré habituellement au Très précieux Sang de Notre Seigneur Jésus, nous souhaiterions vous dévoiler la dévotion aux saintes plaies qui fut louée par les plus éminents théologiens de l’époque, dont le R.P. Garrigou-Lagrange, pour ne citer que lui. Le divin maître avait précisé à son humble servante que cete manière de prier serait surtout pratiqué dans les derniers temps. À présent, découvrons les merveilleuses paroles de Jésus à son épouse :

 

«La dévotion à mes Plaies est le remède pour ce temps diniquité… Comme il y a une armée dressée pour le mal, il y a aussi une armée dressée pour Moi. Avec cette prière, vous êtes plus puissant qu’une armée pour arrêter mes ennemis… À chaque mot que vous prononcez de la COURONNE DE MISÉRICORDE, je laisse tomber une goute de mon Sang sur l’âme d’un pêcheur.»

 

Voici donc les prières qui composent cette couronne :

Sur les petits grains du chapelet :

« Mon Jésus, pardon et miséricorde, par les mérites de vos saintes plaies »

Sur les gros grains :

« Père Éternel, je vous offre les plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ, pour guérir celles de nos âmes »

 

Mais continuons donc les révélations de Notre Seigneur :

«Il faut faire vos aspirations avec grande ferveur Je suis content de vous voir honorer mes Plaies: je puis maintenant déverser plus largement les fruits de ma Rédemption Je désire que les prêtres la donnent souvent à leurs pénitents au saint Tribunal. Le pécheur qui dira la prière suivante: 

Père Éternel, je vous offre les Plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ pour guérir les plaies de mon âme, 

obtiendra la conversion… Mes saintes Plaies vous sauveront infailliblement… Beaucoup de personnes éprouveront l’efficacité de cette aspiration… C’est par ce moyen que le monde sera sauvé et par les mains aussi de ma Mère Immaculée! Mes Plaies soutiennent le monde Il faut tout confier à mes divines Plaies et travailler au salut des âmes par leurs mérites… Offrir mes Plaies au Père Éternel, c’est lui offrir sa gloire, c’est offrir le Ciel au Ciel… Voilà de quoi payer pour tous ceux qui ont des dettes ! Car, en offrant à mon Père le mérite de mes saintes Plaies vous satisfaites pour les péchés des hommes… Mon Père se complaît dans l’offrande de mes sacrées Plaies et des douleurs de ma divine Mère… Chaque fois que vous offrez à mon Père mes divines Plaies, vous gagnez une fortune immense… Il ne faut pas rester pauvres… Votre richesse? Cest ma sainte Passion. Ce trésor vous appartient Avec mes Plaies et mon Cœur divin vous pouvez tout obtenir»

 

Bien chers membres, aspirons de tout notre cœur à répondre à la condescendance et aux désirs de Notre Seigneur Jésus-Christ. Demandons à l’Esprit Saint d’entretenir en nous une profonde vie intérieure et un ardent zèle apostolique pour le salut du plus grand nombre d’âmes.

Puis, n’oublions pas d’invoquer Sainte Philomène, petite Sainte chérie du saint Curé d’Ars, proclamée patronne des Rosaires Vivants, par le Pape Grégoire XVI, en 1837, suite à la guérison miraculeuse de la fondatrice du Rosaire Vivant, Pauline Jaricot, par l’intercession de la petite martyre romaine, alors à peine connue. Son corps est actuellement conservé à Mugnano (Italie). Elle est particulièrement honorée le 10 août, célébration de la translation des saints restes et du martyre de la sainte. Puis le 11 août, fête liturgique en l’honneur de la Sainte, le 13 août, célébration du nom de Sainte Philomène et encore le deuxième dimanche d’août, festivités solennelles en l’honneur de la sainte, à Mugnano et en tout autre lieu conservant une relique de la petite Philomène. On la fête encore le 10 janvier, pour son anniversaire et le 25 mai pour la commémoration de la découverte de son corps dans les catacombes. Enfin, Pie IX nomma Sainte Philomène patronne des Enfants de Marie.

Rendons grâce au Sacré-Cœur de Jésus pour les derniers groupes créés sous le patronage de Notre Dame du Saint Désir (le 18 mai 1890 en Italie, Notre Dame apparaît agenouillée pleurant et demandant de prier pour la conversion des pêcheurs), Notre Dame du Cœur eucharistique de Jésus,   Notre Dame Mère de l’ÉgliseNotre Dame du Silence de Dieu et Notre Dame Mère du Divin Amour. 

Nous comptabilisons 1110 membres soit 74 groupes de Rosaire. Restons bien assidus à notre petite dizaine tout au long de ces deux mois d’été et n’oublions pas d’avancer d’un mystère le premier août prochain. De tout cœur nous remercions les personnes zélées et enthousiastes qui nous ont aidés à recruter et saluons les membres qui d’Argentine, du Canada et d’Afrique se sont inscrits, inquiets de l’avenir de notre pauvre Europe.

 

Fervente union de prières.

 

Père Éternel, nous vous offrons les Plaies sanglantes et triomphantes de Notre Seigneur Jésus-Christ et en elles, nos vies, pour votre Gloire et pour chaque âme en particulier.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau