LES FEMMES DU PROPHETE

 

LES FEMMES DU PROPHETE MAHOMET

LE BEAU MODELE

 

« En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle (à suivre) pour quiconque espère en Allah et au jour dernier et invoque Allah fréquemment. » Sourate 33, verset 21

« Quiconque obéit au prophète obéit (par là-même) à Allah » S. 4, v. 80

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pouses_de_Mahomet

Khadidja bint Khuwaylid (Juive)

Le mariage a duré 25 ans jusqu’à la mort de Khadidja .

Sauda bint Zemaʿa el Amawiya

Aïcha bint Abu Bakr

Aïcha était la fille d'un ami très cher de Mahomet, Abu Bakr. (devenu le premier calife)

Elle était initialement fiancée à Jubayr ibn Mut'im, un musulman dont le père, bien que païen, était proche des musulmans. Quand Khawlah bint Hakim suggéra à Mahomet d'épouser Aïcha après la mort de Khadidja, sa première épouse, l'engagement précédent de marier Aïcha à Jubayr Ibn Mut'im fut rompu par commun accord[ . Aïcha avait alors 6 ans. Elle resta chez ses parents. Elle était la plus jeune et fut prétendue la préférée des épouses de Mahomet. Quelques auteurs font état d'une jalousie de sa part et que cela a créé des difficultés. Par ailleurs, Aïcha et Sauda avaient toutes deux des appartements mitoyens avec la mosquée Al-Masjid al-Nabawi.

L'âge de consommation du mariage avec Aïcha est unanimement estimé à 9 ans – Lire : Moi, Aïcha, 9 ans épouse du Prophète de Laïla MOUNIRA, musulmane – Ed. de PARIS

Hafsa bint Omar ibn al-Khattab

Hafsa est née en l'an 5 avant le début de la Révélation, donc en 605. Elle était la fille d'Omar ibn al-Khattab, deuxième calife "bien guidé".

 

Zaynab bint Khuzayma

Rayhana bint Zaid

Zaynab bint Jahsh

L’incartade amoureuse de Muhammad avec la femme de Zaïd est utile à rappeler. Se reporter au texte, S. 33, v. 37-38. Résumons :

  • Muhammad avait un fils adoptif, nommé Zaïd. (les fils adoptifs sont de véritables fils, S. 33, 5 : Zaïd était croyant, marié à une croyante.- Muhammad ‘désirait’ cette femme.
  • Zaïd répudie sa femme.
  • Muhammad a-t-il le droit d’épouser cette femme ? NON, dit la sourate 4, 26 et 23.
  • Eh bien, cette loi va être abrogée pour permettre à Muhammad de pouvoir épouser cette croyante. v. 36-37

C’est à partir de ce mariage que le prophète a interdit l’adoption des enfants orphelins.

Juwayriya bint al-Harith

Juwayriya bint al-Harith est devenue la huitième femme de Mahomet après avoir été capturée lors de la bataille de Banu Mustaliq, en 628 (avant la prise de Khaybar) Son mari, Mustafa bin Safawan, fut tué dans la bataille, mais son père survécut.

Elle fut d'abord dans le butin de Thabit ibn Qyas Al-Shammas, un compagnon de Mahomet. Bouleversée par sa nouvelle situation (la femme de Thabit ibn Qyas la maltraitait), Juwayriya demanda à Mahomet de faire preuve de mansuétude. Alors qu'il se trouvait chez Aïcha, elle l'implora de l'aider à racheter sa liberté. Mahomet lui proposa mieux : il pouvait la libérer immédiatement et l'épouser. Juwayriya accepta tout de suite, au grand dam d'Aïcha49

Rumleh bint Abi-Sufyan (plus connue sous le nom d'Oum Habiba)

Safiya bint Ho-Yay

https://www.thisissparta.eu/2017/07/20/le-viol-de-safiya-par-mahomet-frere-rachid/

Sahih al-Bukhari 947, 4211, 4212 ; Sîra, II, 336-337 |

Torture et meurtre de Kinânah, viol de sa femme Safiya

Frère Rachid revient sur le viol de Safiya bint Houyay, une jeune fille (d’environ 17-18 ans), à la beauté remarquable réduite en esclavage/épousée et violée par Mahomet (57 ans) qui venait de massacrer sa famille à la bataille de Khaybar en 628.

Maymouna bint al-Harith

Maria al-Qibtiyya (Maria la copte)

Maria al-Qibtiyya était une esclave copte égyptienne envoyée à Mahomet en cadeau de la part de Muqawqis, un officier byzantin. Elle tomba enceinte, et donna à Mahomet un fils, Ibrahim, qui mourut en bas-âge (16, 17 ou 18 mois). Pour certains, elle était une concubine de Mahomet. Pour d'autres, Mahomet l'épousa dès qu'il l’a reçue  Selon le second point de vue, elle est considérée comme une mère des croyants.

Notons que son fils Ibrahim n’est certainement pas mort d’une mort naturelle ! Le Prophète aimait profondément cet enfant ! Déjà la succession du prophète s’organisait en coulisse !

CORAN sourate 33, verset 50 :

O Prophète ! Nous t’avons rendu licites épouses que tu as dotées, celles qui passent à la « droite propriété » [c’est-à-dire les esclaves] parmi ce que Allah t’a accordé [en fait de guerre ]  (…) Nous savons certes, ce que nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et des esclaves qu’ils possèdent, afin qu’il n’eût donc point de blâme (haraj) contre toi. Allah est pardonneur et Miséricordieux.

LES 10 COMMANDEMENTS DE DIEU

N° 5 : Homicide point ne seras, de fait ni volontairement

N° 6 : Impudique point ne seras de corps ni de consentement

N° 9 : L’œuvre de chair ne désireras qu’en mariage seulement

N°10 : Biens d’autrui ne désireras, pour les avoir injustement

Conclusion : Où se trouve l’âme du Prophète Mahomet ?

Au Ciel ? - Au Purgatoire ? - En enfer ?

Ami lecteurs, je vous laisse le soin de répondre ?

Moise 10 comMoise 10 com (286.23 Ko)

COMPLEMENT DE LECTURE ! A LIRE PAR LES CATHOS !

Femmes et propheteFemmes et prophete (326.11 Ko)

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire