PETITION LA CHARIA INCOMPATIBLE

 

Une pétition à signer !

Pétition à l’initiative de ECLJ (Grégor Puppinck) avant le débat le 22 janvier prochain au Parlement Européen. 

Cliquer sur le lien pour accéder à la pétition :

https://eclj.org/religious-autonomy/coe/la-charia-est-incompatible-avec-les-droits-de-lhomme

La Charia est incompatible avec les droits de l’homme

 

Pétition à l’attention des députés de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe.

Madame, Monsieur le Parlementaire, 

Le 22 janvier 2019, vous serez amenés à débattre lors de la session de l’Assemblée d’un projet de résolution sur le rapport entre la loi islamique (charia) et les droits de l’homme. 

Ce texte a été rédigé à la suite d’un rapport abordant plusieurs aspects problématiques de la charia, parmi lesquels la supériorité des hommes sur les femmes, les règles régissant le mariage, les peines inhumaines encourues pour certains crimes, l’absence de liberté de religion ou encore le statut discriminant des juifs et des chrétiens. De multiples dispositions du droit islamique contredisent en effet de manière frontale les droits de l’homme, tels qu’ils découlent de la Convention européenne des droits de l’homme. 

Alors que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) avait clairement énoncé en 2003 que la charia était incompatible avec les droits de l’homme*, elle a en décembre 2018 infléchi sa jurisprudence en acceptant une application optionnelle d’un droit musulman parallèle en Europe**. Nous vous demandons, en tant que Parlementaire, de voter une résolution ferme et courageuse, indiquant clairement que la charia n’est pas compatible avec les droits de l’homme et qu’un Etat ne doit pouvoir signer à la fois la Convention européenne et la Déclaration des droits de l’homme en islam, qui est une traduction juridique de la charia. Cette Déclaration considère que l’ « islam est la religion naturelle de l’homme » (art. 10) et énonce les droits et libertés comme « subordonnés aux dispositions de la Loi islamique » (art. 24), qui est « la seule source de référence pour interpréter ou clarifier tout article de cette Déclaration » (art. 25)

La préservation des valeurs de l’Europe ne peut pas se faire par le vide et la soumission à des normes et principes opposés. C’est dans ce but que je signe cette pétition. 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Parlementaire, l’expression de mes salutations distinguées. 

* CEDH, Refah Partisi (Parti de la Prospérité) et autres c. Turquie,13 février 2003.

** Grégor Puppinck, “Charia : ce que révèle la décision de la CEDH”, Figaro Vox, 26 décembre 2018.

 

Commentaires (2)

chosson pascal
  • 1. chosson pascal | 01/01/2019
Pas de charia et ce qui va avec !!
Solatges Rosette
  • 2. Solatges Rosette | 01/01/2019
La charia est incompatible avec la république francaise

Ajouter un commentaire