ARGUMENTAIRES 3

 

a)     Les 3 inégalités fondamentales de l’islam 

 

Le musulman est supérieur au non-musulman 

 

[Coran 3:110] Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le 

convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre (Chrétiens et Juifs) croyaient, ce 

serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers

 

L’homme est supérieur à la femme 

 

[Coran 4:34] Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur 

celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à 

leurs maris),  et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. 

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs  lits et 

frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir,  alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, 

Haut et Grand ! 

 

Le maître est supérieur à l’esclave 

 

L’islam n’a pas encore abrogé l’esclavage, encore pratiqué en Arabie saoudite et au Soudan où la traite des 

Noirs est encore d’actualité, comme l’atteste le témoignage poignant d’un Soudanais noir et chrétien, nommé 

Simon Deng, réduit en esclavage par le régime arabe islamiste de Khartoum, témoignage recueilli par la 

journaliste Caroline Fourest, que l’on peut trouver sur le site : Internet : 

 

 

Si l’islam n’a pas aboli l’esclavage (le peut-il ?) c’est tout simplement que son objectif est d’établir le califat 

mondial où les non-musulmans auraient le choix entre la conversion, la mort ou, dans le meilleur des cas, la 

dhimmitude pour les Gens du Livre (Juifs et Chrétiens), qui est un statut de sous-homme 

 

b)    Peine de mort pour celui qui quitte l’islam 

 

« Mais sans aucun doute je les aurais tués puisque le Prophète a dit : si quelqu’un (un musulman) s’écarte de 

sa religion, tuez-le. » (Récit d’Ikrima, Bukhari LII 260). Vous en connaissez beaucoup, des religions qui 

appellent à tuer celui qui désire les quitter ? 

 

5. MAHOMET, LE « BEAU MODÈLE » 

 

On ne peut pas terminer sans parler de ce drôle de « prophète » pour cette drôle de « religion ». Quelques 

traits du caractère de celui que tout bon musulman se doit d’imiter, trouvés dans les hadiths ou le Coran : 

 

Mahomet était un tortionnaire: 

 

 « Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et  qu’ils leur 

eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la 

guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre 

sera l’exécution (par décapitation) ou la crucifixion. » (Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 4357). 

 

Mahomet était un assassin : 

 

« L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banû Aslam,un Juif et sa femme. »  

 

 (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216). 

 

Mahomet les aimait jeunes : 

 

« Khadija (première femme de Mahomet) est morte 3 ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté 

environ deux ans et il se maria ensuite avec Aïcha qui était une fillette de 6 ans ; elle était âgée de neuf ans 

quand il a consommé le mariage. » (Récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236). 

(Lire : Moi, Aïcha, 9 ans, épouse du Prophète- auteur : Leïla Mounira – Editions L’Age d’Homme – les 

Editions de Paris) 

 

Mahomet était un pillard : 

 

« Quand l’apôtre d’Allah avait l’intention de conduire une expédition de pillage, (ghazw ou ghazwa en arabe, 

ce que l’on traduit en français par razzia – dans le cas du Prophète, un tel pillage constituait un aspect du 

jihâd) il employait une formule équivoque pour faire croire qu’il allait dans une autre direction. » (Récit de 

Ka’b ibn Malik, Bukhari LII 197). « Au nom d'Allah le Très Miséricordieux. Ils t'interrogent au sujet du butin. 

Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à 

Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. » [Coran 8:1]. 

Tel est l’islam depuis quatorze siècles ! C’est une idéologie qui instrumentalise une religion et qui vise à 

soumettre l’humanité au même titre que le nazisme < http://www.tellthechildrenthetruth.com/ ou le 

communisme. L’islam est donc incompatible avec la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 

constitutive des lois de notre République. On peut trouver les hadiths (en anglais) sur le site de la Muslim 

Students Association of South California University : 

 

Pour savoir si une sourate est médinoise ou mecquoise, visitez le site : 

 

Dans le saint Coran, cherchez : associateurs - mécréants – il se peut que - peut-être. 

 

Cet argumentaire est à votre disposition pour téléchargement sous format PDF à l’adresse Web : 

 

Ce document a été visé par un spécialiste de l’islam. 

 

Diffusez ce document sous sa forme imprimée ou électronique ! — 

 

http://www.france-echos.com -  — http://www.occidentalis.com -  — http://www.coranix.com 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau