EXCISION (2)

L'Excision est-elle licite en Islam ? 

 

Il est question de savoir si l'excision est permise en Islam, non de savoir si l'excision est une obligation. 

Ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas obligatoire qu'elle n'est pas permise. Avoir quatre femmes, est permis 

en Islam, mais ce n'est pas une obligation. Il en est de la même manière pour de nombreux autres points en 

Islam. Ce n'est donc pas parce que nous ne trouverions pas l'obligation de la circoncision féminine dans 

l'Islam, que l'Islam ne permettrait pas cette pratique, retenez bien ceci. 

Maintenant allons aux faits, tournons-nous vers la Sunnah, deuxième source de l'Islam, à laquelle le 

musulman est commandé de croire. 

Un premier hadith qui fait sujet à la circoncision est le suivant : 

Le Prophète a dit: 

"La circoncision est une sunna pour les hommes et lلexcision est un honneur pour les femmes" Rapporté par 

Ahmad 

Cette première tradition nous indique que selon l'Islam, l'excision serait un honneur pour la femme, seulement 

c'est un hadith qui n'est pas certifié comme authentique, considéré seul, il n'est pas une évidence suffisante 

que l'Islam permet l'excision. 

Regardons un second hadith, qui lui a été authentifié, par Al Albani, savant versé dans la science des hadiths : 

Umm Atiyyah al-Ansariyyah rapporte: 

Une femme avait l'habitude d'exécuter la circoncision à Médine. Le Prophète (paix soit sur lui) dit à elle : Ne 

coupez pas sévèrement car c'est meilleur pour une femme et plus agréable pour un mari. Enregistré par Abu 

Dawood, authentifié par Al Albani. 

Dans ce hadith certifié authentique, la circoncision de la femme est permise par Mohammed, à condition que 

la circoncision ne soit pas faite de manière exagérée. Probablement Mohammed veut indiquer que l'ablation 

ne doit pas être complète ou proche d'être complète, mais partielle. 

Il faut savoir qu'il y a plusieurs types de circoncisions féminines. 

Géographiquement, la pratique se rencontre en de nombreuses parties du monde, mais elle est plus courante 

en Afrique et dans certaines parties de lلAsie du Sud Est. 

Cette large aire de répartition explique sans doute aussi une large gamme de pratiques qui relèvent de 

lلexcision. En effet, au-delà de lلablation totale des organes génitaux externes, on rencontre également : 

ق une ablation du clitoris seul (en fait, lلextrémité du clitoris ou du capuchon clitoridien, le clitoris faisant 

environ dix cm de longueur), nommée clitoridectomie. l'excision, qui consiste à enlever partiellement ou 

totalement le clitoris et, souvent, les petites lèvres 

ق des ablations partielles 

ق la forme de mutilation génitale féminine la plus extrême qui soit, nommée infibulation ou circoncision 

pharaonique. Elle consiste à lلablation totale du clitoris, des petites lèvres et des grandes lèvres à lلentrée du 

vagin. De plus, lلentrée de ce dernier est cousue jusquلà ce quلil ne reste quلune fine ouverture servant aux 

écoulements menstruels et à lلurine (le plus souvent, pour préserver la virginité dلune petite fille ; 

lلopération est alors ensuite complétée à lلadolescence par une excision véritable ou peut être renversée par 

un parent ou le mari lors du mariage) 

ق des pratiques chirurgicales visant à la création de tissus cicatriciels, le grattage de lلorifice vaginal ou 

lلincision du vagin 

ق lلintroduction de substances corrosives ou abrasives dans le but de provoquer un resserrement du vagin 

ق lلintrocision (pratiquée par les aborigènes Pitta-Patta dلAustralie et les Conibos, branche des indiens 

Panos, au Pérou) qui consiste à élargir lلorifice vaginal avec une lame en pierre. 

Ceci est une première évidence à partir d'hadith certifié authentique, que l'Islam permet l'excision. 

Un troisième hadith, authentique dit : 

Abu Musa rapporte : 

... Le Messager a dit : Lorsque les deux parties circoncises se rencontrent, alors le bain est devenu obligatoire, 

même s'il n'y a pas eu éjaculation." Sahih Muslim Livre 003, Numéro 0684 

Ce hadith ne  prescrit pas l'excision, mais se rapporte à cette pratique comme étant une chose tout à fait 

normale, ce qui à priori suggère que l'excision est permissible en Islam. 

Une autre évidence que l'excision est permise dans l'Islam, est un rapport de Mohammed, trouvé dans 

plusieurs hadiths authentiques : 

Rapporté par Abu Huraira: 

L'Apôtre d'Allah a dit: 

"Cinq pratiques sont caractéristiques de la Fitra: circoncision, le rasage de la région pubienne, le coupage des 

ongles et le coupage court des moustaches." 

Bukhari Volume 007 Book 072 Number 777 

Rapporté par Abu Huraira : 

J'ai entendu le Prophète dire : 

"Cinq pratiques sont caractéristiques de la Fitra: la circoncision, le rasage du poil pubien, le coupage court des 

moustaches, le coupage des ongles et l'épilation des cheveux des aisselles" 

Bukhari Volume 007 Book 072 Number 779 

Rapporté par Abu Huraira: 

Le Prophète a dit : 

"Cinq choses sont conformes à la Fitra (la tradition des prophètes): être circoncis, raser la région pelvienne, 

retirer les cheveux des aisselles , couper court les moustaches, et couper les ongles" 

Bukhari Volume 008 Book 074 Number 312 

Abu Huraira  a rapporté : 

Cinq sont les actes tout à fait apparentés à la Fitra, ou cinq sont les actes de la Fitra: la circoncision,  le rasage 

du pubis, le coupage des ongles, la plumaison des cheveux sous les aisselles et le coupage de la moustache. 

Muslim Book 002 Number 0495 

Abu Huraira  a rapporté : Cinq sont les actes de la Fitra: la circoncision, enlever (les poils du) pubis, le 

coupage de la moustache, le coupage des ongles, la plumaison des cheveux sous les aisselles. 

Muslim Book 002 Number 0496 

La Fitra, en Islam, est la nature primordiale de l'être humain. Et selon Mohammed chacun naît, en étant 

musulman, ce serait les parents qui font des personnes, des juifs ou des chrétiens : 

Chaque enfant est né avec la Fitra, ce sont ses parents qui en font un juif, ou un chrétien... 

Malik Muwatta Book 16 Number 16.16.53 

Et toujours d'après Mohammed dans cette prédisposition naturelle à l'Islam qui concerne tout être, homme et 

femme, est compris la circoncision, le rasage des poils du pubis, le taillage de la moustache, le coupage des 

ongles et l'épilation des aisselles. Toutes ces choses, excepté la moustache qui est une caractéristique propre à 

l'homme, l'être humain (homme et femme) serait prédisposé à les pratiquer. 

Ceci est une autre évidence, à partir des hadiths authentiques que l'excision est une pratique permise si ce n'est 

recommandée, voire obligatoire selon l'Islam. 

C'est ce que conclut le Sheikh Ibn Baz, grand savant musulman: 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau