LE COÛT DE L'IMMIGRATION

 
LE  COÛT  DE  L'IMMIGRATION  

 

LE PRIX DE L'IMMIGRATION 

UNE POLITIQUE DEFICITAIRE 

 

A l'occasion de la journée contre le racisme, Contribuables Associés publie la première étude sur le coût réel 

de l'immigration. 

 

Briser le tabou de l'immigration : le meilleur moyen de lutter efficacement contre le racisme. 

La question du coût de l'immigration dérange et peut être parfois considérée comme provocante. Elle n'en 

demeure pas  moins fondamentale et nécessaire pour mener une politique migratoire équilibrée et lutter ainsi 

contre toute forme de racisme et de xénophobie dont les immigrés peuvent être les victimes. 

 

Ces derniers seraient environ 6,8 millions dans notre pays, soit 11% de la population métropolitaine. 

L'immigration est à la fois source de richesses et de coûts, pour le pays d'origine, le pays d'accueil et le 

migrant. Mais au bout du compte, ce sont  les contribuables qui financent cette politique et son déficit de plus 

de 26 milliards dلeuros. 

 

Jamais une telle étude n'avait encore été réalisée en France. Dresser un état à partir des simples chiffres pour 

analyser ce phénomène en toute objectivité, telle est lلobjectif de cette enquête. 

Réalisée par Jean-Paul Gourévitch, expert international en ressources humaines, elle concerne avant tout la 

France. 

 

On y apprend que l'immigration proprement dite coûte au total 71,76 milliards d'euros (coûts 

sécuritaires, coûts fiscaux et sociétaux, coût de la protection sociale   ) et ne rapporte que 45,57 milliards 

d'euros. l'immigration serait donc responsable des trois quarts du déficit public de la France. 

 

Cette étude et son approche documentée des coûts est un outil au service de lلensemble des acteurs : élus, 

associations. Elle entend permettre à chacun dلétayer ses prises de position sur des données fiables.  Tout le 

monde le sait, l'immigration divise l'opinion au-delà des clivages traditionnels. Face à ce problème 

complexe, il est important de se baser sur la vérité des chiffres. 

 

Quelques chiffres : 

 

ق La France compte 6.868.000 immigrés, soit 11% de la population métropolitaine 

 

ق Lاimmigration réduit des deux tiers la croissance du PIB 

 

ق Le coût de l'immigration en France est de 71,76 milliards dلeuros 

 

ق Les recettes liées à lلimmigration en France sont de 45,57 milliards dلeuros 

 

ق Le déficit dû à lلimmigration et supporté par les contribuables est de 26,19 milliards dلeuros 

 

ق Lorsquلune personne immigrée ne repart pas dans son pays dلorigine à la fin de son contrat de travail, 

 

cلest lلEtat  (le contribuable) qui prend en charge le coût des prestations sociales 

 

ق Les immigrés extra-européens et leurs descendants perçoivent 22% des prestations sociales 

 

ق Le coût unitaire des demandes dلasile est de 15.000 euros 

 

ق La plupart  des dépenses dلimmigration ne relèvent pas du ministère de lلImmigration de Brice Hortefeux 

 

ق Les dépenses sécuritaires liées à lلimmigration sلélèvent à 5,2 milliards dلeuros 

 

ق Le travail au noir concerne au minimum 500.000 personnes immigrées et représentent un manque à gagner 

pour lلEtat de 3,810 milliards dلeuros 

ق 65 à 90% des prostituées sont étrangères 

 

ق Le taux de chômage des immigrés et le double de celui des non immigrés 

 

ق Les prestations sociales constituent 14% du revenu moyen des ménages immigrés contre 5% pour les 

ménages non immigrés 

 

http://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2008/03/monographie14_le_cout_reel_de_limmigration.pdf 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau