O FEMME

O  FEMMES  ! 

 

LA FEMME DANS LA SOCIETE ISLAMIQUE 

 

Mettre fin aux mariages d´enfants en Arabie saoudite 

[Source : Al-Watan, Arabie saoudite, le 2  avril 2008] 

 

Le Dr Muhammad Al-Nujaimi, membre de l´Académie islamique du Fiqh en Arabie saoudite, a appelé à 

mettre fin au mariage des enfants. 

 

 

Un ayatollah iranien renommé : Les femmes adultères doivent être lapidées en public, sans considération pour 

l´opinion occidentale 

 

[Source : Rooz, Iran, 31.03.2008] 

 

Dans un sermon du vendredi prononcé à Qom, le prédicateur Ibrahim Amini, ayatollah iranien de renom, a 

déclaré : "Le fait que [la lapidation] puisse donner à nos ennemis le sentiment que l´islam est une religion 

violente n´est pas une raison pour ne pas [appliquer] les châtiments [énoncés] dans la Charia. La lapidation est 

un châtiment courant en Iran dans les cas d´adultères ou de relations hors mariage." 

 

Au Yémen, une fille de huit ans demande le divorce au tribunal 

 

[Source : Yemen Times (Yemen), 10 avril 2008] 

 

"Une fille de huit ans a décidé la semaine dernière de se rendre au tribunal de l´ouest de Sanna pour  porter 

plainte contre son père, qui l´a forcée à épouser un homme de trente ans (   ) L´enfant a demandé le divorce, 

accusant son  mari de violences domestiques et sexuelles. 

 

Selon la loi yéménite, Nojoud ne peut poursuivre [qui que ce soit en justice], étant donné son jeune âge. Le 

juge Muhammad Al-Qathi a toutefois entendu sa plainte et ordonné l´arrestation du père comme du mari (   )" 

Lire le témoignage de la fillette : 

 

 

Yémen : le divorce de la fillette de huit ans finalisé ; une loi toujours en attente 

[Source : Yemen Times, Londres, 12.04.2008] 

 

"Nojoud, huit ans, se trouve à présent en sûreté, après qu´un donateur anonyme eut payé son mari, âgé de 30 

ans, pour qu´il lui accorde le divorce. Si ce chapitre de sa vie est clos, beaucoup d´autres fillettes yéménites 

subissent encore des mariages précoces et leurs conséquences. Les groupes féministes au Yémen pressent le 

Parlement de définir un âge minimal légal de mariage. Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir 

avant que les fillettes comme Nojoud puissent être libérées de ces nuisibles mariages précoces (   )" 

 

Yémen : le Parlement refuse de fixer un âge de mariage minimal 

 

[Source : Yemen Times, Londres, 12.04.2008] 

 

"Le parlement yéménite ne considère pas les mariages précoces comme une priorité et n´entend pas légiférer à 

ce sujet (   ) Le comité de jurisprudence estime qu´il n´y a pas de raison d´imposer une loi [pour un âge 

minimal], selon sa compréhension de l´islam (   )" 

 

Lire : 

 

 

« Le Prophète a demandé la main dلune petite fille de six ans et le mariage a été consommé quand elle a eu 9 

ans. Cلest ce quلin appelle un pédophile ». déclaration de Ayaan Hirsi Ali, députée au Pays Bas 

 

 

Lecture : Moi, Aïcha, 9 ans, épouse du Prophète par Leila MOUNIRA 

Editions : LلAGE DلHOMME ف EDITIONS DE PARIS 

 

Video : WAFA SULTAN 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau