THEOSOPHIE

 

THEOSOPHIE

 

La société théosophique a été fondée par Helena Petrovna BLAVASTSKY. (HPB) et continuée par Annie Besant.

"Notre but, disait Mme Blavastsky, n'est pas de restaurer l'hindouisme, mais d'effacer le Christianisme de la face de la terre. " cité par René Guénon, catholique, occultiste, apostat devenu islamiste. (Maçonnerie et sectes secrètes (M) – Courrier de Rome - p. 468)

 

Annie Besant : " Avant tout, de combattre Rome et ses prêtres, de lutter partout contre le Christianisme et de chasser Dieu des Cieux." 

 

« L'HOMME est un être qui peut s'élever à la perfection, à la stature de la Déité, car il est lui-même Dieu incarné. Cette noble idée était certainement présente à l'esprit de Jésus lorsqu'il déclara que nous devrions être parfaits comme l'est notre Père des Cieux. C'est l'idée de l'humaine perfectibilité. Elle est destinée à détruire l'horrible théorie du péché originel qui a tenu en sujétion et écrasé les nations chrétiennes occidentales pendant des siècles. » (Position conforme au Coran, S. 2, 31-35)

« Je suis Dieu. » Qâshâni p. 186

Jean-Jacques ROUSSEAU écrivit à l'archevêque de Paris, Christophe de Beaumont : " LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE TOUTE MORALE sur lequel j'ai raisonné dans tous mes écrits est que l'homme est un être naturellement bon, aimant la justice et l'ordre; qu'il n'y a point de perversité originelle dans le cœur humain et que les premiers mouvements de la nature sont toujours droits."

 

Revues : Theosophist - Path - Lucifer - lotus français.

La rédactrice de la revue Lucifer, affirme sa croyance en des êtres plus grands, plus sages, plus nobles qu'aucun dieu personnel et qui se tiennent bien au-delà de tous les "esprits" des morts, des saints ou des Anges ailés et condescendants néanmoins.

 

« Car l'homme n'est qu'un Ange déchu, un dieu en dedans, mais possédant dans sa tête un cerveau animal, plus sujet aux influences du froid et des fumets du vin quand il se trouve en compagnie d'autres hommes, sur terre, qu'à la réception fidèle de révélations divines. »

Parlant de Dieu dans le jardin de l'Eden, Helena Petrovna BLAVATSKY écrit dans :"la doctrine secrète " :

" L'Etre….qui fut le premier à prononcer ces paroles cruelles: "Voyez l'homme est devenu comme l'un d'entre nous, capable de connaître le bien et le mal…" doit en réalité avoir été l'Ida-baoth, le Démiurge des Nazaréens, plein de rage et d'envie envers ses créatures…Dans ce cas, il est naturel, même en s'en tenant à la lettre, de considérer Satan, le Serpent de la Gnose, comme le vrai Créateur et bienfaiteur, comme le Père de l'Humanité spirituelle. Ce fut lui, en fait, le "Précurseur de la Lumière ", le brillant et radieux Lucifer qui ouvrit les yeux à l'Automate "créé", comme on le prétend, par Jéhovah. Ce fut lui qui le premier murmura : " Le jour où vous en mangerez vous serez comme Elohim et vous connaîtrez le bien et le mal ; donc il ne peut être considéré que comme un Sauveur" …le magnifique apostat, le puissant rebelle qui est toutefois en même temps le "Porte-Lumière", le Lucifer, "l'Etoile du Matin " …Energie céleste invincible et sans sexe…invincible combattant virginal, revêtu et en même temps armé du jeu gnostique du "refus de créer. " (M. p. 451)

 

"LUCIS TRUST ", mouvement fondé par Alice Bailey à Londres après son départ en 1920 en Californie, de la Société Théosophique : " d'abord ses adeptes se recrutaient dans la "Lucifer Press" ou autour de la revue "Lucifer". De 1922 à 1924, le groupe était connu sous le nom de "Lucifer trust", puis rebaptisé "Lucis Publishing " Jung collabora avec Alice Bailey.  (M. p. 450)

 

Le  "LUCIS TRUST " est une ONG avec statut consultatif auprès du conseil économique et social des Nations Unies.

LARouche affirme que l'unique chapelle du Palais de l'ONU à New York, appelée " Temple de la Compréhension " (Temple of Under standing) est confiée à LUCIS TRUST. (M. p. 454)

 

Le "Temple de la Compréhension " est une organisation théosophique qui pratique des cultes lucifériens. Il dispose d'une chapelle dans le Palais de Verre et fait partie d'un projet multi religieux NEW AGE mûri dans les années soixante dans le milieu de l'ONU. (M. p. 454)

La pensée pédagogique ne peut que se réclamer de Jean Amos COMENIUS (1592-1670) "Apôtre de la compréhension Mondial" (l'UNESCO) :

" L'idée directrice était la suivante : une vraie démocratie implique la participation entière et spontanée de tous ceux qui sont intéressés sans qu'aucun point de vue particulier ne tente jamais de s'imposer...D'elle-même la méthode conduira à la vérité et à un consensus. Avec la nouvelle conception de l'éducation religieuse, une telle démocratie s'identifiera avec le Royaume de DIEU " (M. p. 446)

 

SATAN ou LUCIFER (les citations sont tirées de la Doctrine Secrète de H.P.B, citées dans : Maçonnerie.)

"Satan (ou Lucifer) représente l'Energie active de l'Univers…Il est le Feu, la Lumière, la Vie, la Lutte, l'Effort, la Pensée, la Conscience, le Progrès, la Civilisation, la Liberté, l'Indépendance. " (M. p.480)

Il faut comprendre que " l'équilibre spirituel …sustenté par le son " s'applique à Satan. Donc, "Le Verbe résonnant de Dieu (le Son) est le fils de le Divinité. " c'est-à-dire le LOGOS, qui n'est pas la seconde Personne de la Trinité. En fait, Satan -- " Satan est le Dieu, le seul Dieu de notre planète. Il n'est qu'une seule chose avec le logos."

"Il existe dans la nature une Loi Eternelle, une loi qui tend à concilier les contraires et à produire l'harmonie finale. C'est grâce à une telle Loi de développement spirituel …que l'humanité sera délivrée des dieux faux et menteurs et obtiendra à la fin son

 

" AUTOREDEMPTION "

 

Pour conclure, citons Louis Jugnet : (Sel de la Terre N° 47)

« C’est le démon que les anciens appelaient Belphégor. C’est le génie de la confusion intellectuelle, c’est celui qui vous fait voir noir ce qui est blanc, qui vous fait voir à droite ce qui est à gauche, qui vous fait voir comme bon ce qui est mauvais et condamné et maudit par Dieu. » Il est véritablement le « père du mensonge, (Jean 8, 44) déguisé en ange de lumière  » (2 Corinthiens 11, 14-15)

 

Saint Jean nous dit que le propre de l’Antéchrist (le démon) est de chercher à scinder Jésus : «  Omnis spiritus qui solvit Jesum est Atichristus » (1 Jean 4, 3). Scinder Jésus, c’est briser le lien qui unit ses deux natures dans la personne du Verbe (homme et Dieu), c’est réduire le Verbe fait chair à n’être plus qu’un homme tout pur, (Coran) ou bien un fantôme d’homme. C’est le travail d’esprit d’erreur.

Affirmons donc l’esprit de vérité :

 

1°) Jésus-Christ est tout entier DIEU et homme.

2°) Le chrétien est tout entier chrétien.

3°) Le lien qui unit les chrétiens est tout entier sacramentel. (Grâce du baptême qui nous fait ‘enfant de Dieu’). En Jésus, la nature humaine est pénétrée par la personne du Verbe qui la divinise tout entier ; dans le chrétien, l’homme est pénétré par la sève divine qui le surnaturalise tout entier.

La malice dit l’Ecriture, ne peut vaincre la sagesse, sapientiam non vincit malitia (Sag. 7, 30). La victoire finale reste toujours à la lumière sur la nuit, à l’esprit de vérité sur l’esprit d’erreur.

«La vérité vous rendra libres» Jn 8,32

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau