UN EX MUSULMAN BAPTISE PAR LE PAPE

UN  EX-MUSULMAN  BAPTISE  PAR  LE  PAPE  

 

Italie - Magdi Allam, ex-musulman baptisé par le Pape : 

 

"Lلislam est physiologiquement violent et historiquement conflictuel » 

 

dimanche 23 mars 2008 

 

Notez que Magdi Allam est lلun des signataires de la Déclaration de St-Petersburg. Magdi Allam est 

éditorialiste au Corriere della Sera, un des journaux italiens les plus importants, comparable au New York 

Times. 

 

Son baptême par le Pape durant la veillée pascale est une puissante affirmation du droit à la liberté de 

conscience et à la liberté de religion garanti par la Déclaration universelle des droits de lلHomme. Lلislam ne 

reconnaît pas ce droit et considère lلapostasie comme un crime punissable de mort. 

 

Les déclarations de Magdi Allam sur les raisons ayant motivé sa décision de quitter lلislam rejoignent en tout 

point le message de Point de BASCULE, fondé sur un approfondissement de nos connaissances sur  lلislam. 

Magdi Allam est un « islamolucide ». - Marc Lebuis 

 

Un ex-musulman baptisé par le pape accuse lلislam de violence. 

 

Le journaliste italien Magdi Allam, auparavant de confession musulmane est baptisé samedi soir par le pape 

lors de la "veillée pascale", explique sa conversion dimanche dans le Corriere della Sera et accuse lلislam 

dلêtre "physiologiquement violent et historiquement conflictuel". 

 

Magdi Allam, éditorialiste au Corriere della Sera qui sلest longtemps défini comme "musulman modéré", 

rappelle dans une longue lettre à son journal que ses prises de position publiques contre lلislamisme et 

lلextrémisme musulman lui ont valu des menaces de mort le conduisant à vivre sous protection depuis cinq 

ans. 

 

"Jلai dû prendre acte que, au delà (...) du phénomène des extrémistes et du terrorisme islamique au niveau 

mondial, la racine du mal est inhérente à un islam physiologiquement violent et historiquement conflictuel", 

écrit-il. 

 

Sur le ton polémique qui lلa rendu célèbre en Italie, Magdi Allam raconte quلau cours des années son "esprit 

sلest affranchi de lلobscurantisme dلune idéologie qui légitime le mensonge et la dissimulation, la  mort 

violente qui conduit à lلhomicide et au suicide, la soumission aveugle à la tyrannie, me permettant dلadhérer 

à lلauthentique religion de la Vérité, de la Vie et de la Liberté". 

 

Il estime quلen acceptant de le baptiser publiquement, le pape "a lancé un message explicite et 

révolutionnaire à une Eglise qui jusquلà présent a été trop prudente dans la conversion des musulmans", "par 

peur de ne pas pouvoir protéger les convertis face à leur condamnation à mort pour apostasie". 

Les principaux théologiens musulmans considèrent que lلislam interdit aux musulmans de changer de 

religion, ce qui est passible de mort dans certains pays. 

 

"En Italie il y a des milliers de convertis à lلislam qui vivent sereinement leur foi (...) 

mais aussi des milliers de musulmans convertis au christianisme qui sont contraints de cacher leur 

nouvelle foi  par peur dلêtre assassinés par les terrorismes islamistes", souligne Magdi Allam. 

 

Le journaliste a choisi pour prénom de baptême Cristiano (Christian), peu usité en Italie. Il a été baptisé par 

Benoît XVI en même temps que six autres adultes, un homme et cinq femmes, originaires dلItalie, du 

Cameroun, de Chine, des Etats-Unis et du Pérou. 

 

Magdi Allam est né au Caire en 1952 et vit depuis de longues années en Italie où il a fait ses études.  Il a écrit 

plusieurs essais polémiques sur le Proche-Orient et a organisé en 2006 à Rome une manifestation de soutien 

aux chrétiens des pays arabes et musulmans. (belga) 

 

DEO GRATIAS!!! 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau