REPUBLIQUE ISLAM

 

NICOLAS SARKOZY RÉVÈLE CLAIREMENT SON APPARTENANCE 

À LA F.:. M  .:. QUI REJETTE LE RÈGNE DE 

JESUS-CHRIST SUR NOS INSTITUTIONS 

 

Extraits de l'allocution du 24 juin 2003 de Nicolas Sarkozy, à l'occasion du 275e anniversaire de la naissance 

de la franc-maçonnerie française : 

 

« La franc-maçonnerie est une grande école de pensée ». 

 

« À l'image du préambule de la future Constitution européenne, je veux rendre un hommage appuyé au rôle 

qu'elle a joué, et qu'elle joue encore, dans la diffusion et le rayonnement de valeurs humanistes de premier 

plan : l'égalité des individus, l'universalité de la nature humaine, 

la tolérance. » 

 

« Je veux souligner sa contribution active à la construction d'un monde meilleur et au rassemblement des 

hommes autour des idées qui les ennoblissent. » 

 

« La maçonnerie a toujours été présente aux grands moments de notre histoire pour conforter la démocratie et 

les droits de l'homme. » 

 

« L'une des caractéristiques les plus remarquables de la maçonnerie est l'universalité de ses idéaux. En 

témoigne ce soir, la présence de représentants d'obédiences étrangères. » (...) 

 

« Dans ce ministère de l'intérieur, la franc-maçonnerie française est un peu chez elle (...) parce que peu de 

ministères portent aussi bien les valeurs républicaines et que peu de familles de pensée s'identifient aussi bien 

à la République. » 

 

« Sachez que rien de ce que vous dites ne  m'est indifférent. » 

 

« L'immigration, (...) questionne aussi notre capacité à dépasser ces échecs et à rester ce pays ouvert qui a tiré 

de l'immigration une grande partie de sa force et son rayonnement. » (...) 

 

« Historiquement, la laïcité c'est d'abord un combat pour la consolidation de la République contre la religion 

catholique supposée monarchique. » 

 

« La force de la loi de 1905 est d'avoir résisté à l'épreuve du temps au cours duquel les pratiques 

traditionnelles se sont effondrées. » (....) 

 

« Comment ne pas voir que votre attachement à la laïcité est la conséquence même des valeurs maçonnes les 

plus fondamentales : liberté de penser et le respect de l'autre. » 

 

« La religion n'est plus et ne doit pas redevenir un vecteur d'affirmation politique et identitaire. » 

 

« Ce qui compte, c'est de préserver l'esprit de la loi de 1905, car pour reprendre une expression récente du 

 

Grand Maître du Grand Orient de France : 

 

« Le fond du problème n'est pas la foi, c'est l'élimination de la foi des autres » et nous n'avons pas le droit 

d'éliminer la foi musulmane. » 

 

Lire : 

 

La Maçonnerie de Philippe Ploncard d'Assac ā SPP - BP 30030 ā 83952 ā LAGARDE CEDEX 

 

Nota bene: 

 

Pape Léon XIII, encyclique Humanum genus, 20 avril 1884 

 

« Il sوagit pour les francs-maçons, et tous leurs efforts tendent à ce but, il sوagit de détruire de fond  en 

comble toute la discipline religieuse et sociale qui est née des institutions chrétiennes et de lui substituer une 

nouvelle façonnée à leurs idées et dont les principes fondamentaux et les lois sont empruntés au naturalisme. » 

 

On voit le résultat dans les écoles !!! 

 

Et pourtant !!! 

 

« Partout, en effet où lوEglise a pénétré, elle a immédiatement changé la face des choses et imprégné les 

mضurs publiques non seulement de vertus  inconnues jusquوalors, mais encore dوune civilisation toute 

nouvelle. Tous les peuples qui lوont accueillie se sont distingués par la douceur, lوéquité et la gloire des 

entreprises. » (Pape Léon XIII, encyclique Immortale Dei, 1° novembre 1885) 

 

Là où règne Notre Seigneur Jésus-Christ, vray Roy de France et des Nations, cوest le règne de la PAIX du 

Christ ! 

 

Là où règne Lucifer (lوennemi de Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme) cوest le règne de la corruption, de la 

violence, de lوanarchie, de la dépravation des mضurs ! 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau